×

COMMUNIQUE

Lyon
le 12 Juin 2015,

La société Otiko est victime d’une véritable campagne de déstabilisation et d'intimidation, initiée par le syndicat des opticiens entrepreneurs, le Synope, par la large diffusion de communiqués de presse dénigrants dont il est l'initiateur.

Tout en le dénaturant, le Synope prétend arbitrer unilatéralement sur le concept développé par la société Otiko en alléguant qu'il ne serait pas licite. Il va jusqu’à demander à ses membres de dénoncer toute officine qui serait partenaire de la société Otiko.

Le Synope est un syndicat, ni un Tribunal, ni la Police et ces agissements à l’encontre de la société Otiko sont inacceptables.

En réalité, le Synope n’a qu’un seul objectif : empêcher l’entrée des nouveaux acteurs tels que la société Otiko sur le marché de l’optique. Le Synope tente à tout prix de préserver son "pré carré" en s’insurgeant contre toute nouvelle initiative. Il avait déjà procédé de cette façon en se mobilisant contre l’ouverture du marché de l’optique à la vente en ligne (cf. l'article publié le 20 novembre 2014 "Le retrait immédiat de la « pub » du Gouvernement pour l'e-optique demandé par le SynOpe" publié sur le site acuité.fr), et ne fait que poursuivre aujourd’hui cette ligne de conduite contre la société Otiko.

Le concept Otiko permet pourtant l’accès à une correction optique aux personnes y ayant renoncé compte tenu des prix pratiqués dans l’optique en France et permet ainsi de réduire les dépenses de santé. Cette activité s'inscrit dans l'esprit et la lettre de la  loi n°2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation (dite loi « Hamon ») ayant expressément autorisé la vente en ligne de verres correcteurs. Il faut rappeler que lors des débats sur cette loi, les dérives tarifaires et parfois frauduleuses dans le secteur de l’optique ont été très largement constatées et dénoncées tant par les associations de consommateurs que les pouvoirs publics. Le Synope le sait parfaitement mais poursuit son combat d'arrière garde pour tenter à nouveau de s'opposer au développement de la vente en ligne.

Depuis Février 2014, la société Otiko vend des lunettes sur Internet avec des forfaits ‘montures + verres’ à des prix en moyenne quatre fois moins cher qu’en magasin traditionnel. Contrairement à ce que prétend le Synope, les pharmaciens partenaires Otiko ne vendent pas d’optique. La passation de la commande et son règlement sont réalisés directement par les clients auprès de la société Otiko.

Ce service en ligne s’inscrit dans l’évolution progressive du secteur aux nouveaux modes de commercialisation et aux attentes des consommateurs en matière de prix et de services.

Otiko est une société soucieuse de délivrer un service de qualité à ses clients et respectueuse du cadre réglementaire et déontologique, elle ne s'est jamais cachée puisqu'elle a porté son projet à la connaissance de l’ordre des pharmaciens en mai 2013, elle a été officiellement créée en septembre 2013, elle est immatriculée auprès de l’ARS depuis novembre 2013 et déclarée auprès du Ministère de la Santé depuis septembre 2014. Elle est parfaitement connue des autorités saisies, l’originalité de son fonctionnement aussi. Elle dispose des agréments nécessaires pour exercer et le caractère innovant de la société est même reconnu par le ministère de l’Economie (CII).

Outre leur caractère choquant, les agissements du Synope dans sa tentative de  freiner le développement d’Otiko -et consistant à intimider ses partenaires en leur indiquant qu’ils seront dénoncés par des opticiens à l’ordre des pharmaciens-  ne sauraient permettre à ces derniers d'interdire les nouveaux entrants sur le marché de l'optique. Ce faisant, le  Synope  s'il joue banalement son rôle de syndicat défendant les seuls intérêts particuliers de ses membres, le fait en l’espèce au détriment de l'intérêt des consommateurs.

Les agissements de dénigrement et la campagne  d'incitation au boycott opérés par ce syndicat à l'encontre de la société Otiko engagent sa responsabilité et à défaut de les cesser, la société Otiko n’hésitera pas à saisir toute autorité compétente pour défendre ses intérêts.

Otiko, Les lunettes à votre vue en pharmacie

Les lunettes à votre vue Vues en pharmacie

ESPACE PARTENAIRES

Des montures de qualité
Un concentré de savoir-faire made in france Verres fabriqués et montés en France Acetate de cellulose Charnieres flexibles Matières anallergiques Satisfait ou remboursé pendant 30 jours Verres et montures garantis 2 Ans
Des prix imbattables
Opticien traditionnel
ESCADA 259 avec verres progressifs standards 560
meilleur prix otiko, les lunettes à votre vue en pharmacie OTIKO F102 avec verres progressifs standards 99
Des prix nets et sans surprises
Monture
+verres unifocaux

39
Monture
+ verres unifocaux
durcis antireflets99
Monture
+ verres progressifs

99
Monture
+ verres progressifs
durcis antireflets199